website security

"THE PIPE CLUB OF COLOGNE"                                       




Confrerie des Maitre Pipiers de Saint-Claude




 

12.06.2015

Confrerie des Maitres Pipiers de Sain-Claude 2015

(KE) La Confrérie des Maitres Pipiers de Saint-Claude a invité ses membres ce 12 juin 2015 afin de participer au 137ème Chapitre d’Admission de nouveaux confrères. Wolfgang Diez, DENICOTEA et Kurt Eggemann,...   mehr


12.06.2015

Confrerie des Maitre Pipiers de Saint-Claude 2015

(KE) Die Confrerie des Maitre Pipiers de Saint-Claude hatte für den 12. Juni 2015 ins französische Juragebirge nach Saint-Claude eingeladen. Diesem Ruf folgen die Mitglieder der Confrerie gerne, galt es doch...   mehr





Zurück zur Übersicht

13.04.2012

Confrérie des Maître Pipiers de Saint-Claude 2012

(KE) Saint-Claude est une ville d’environ 13000 habitants dans le Jura français. En plus de la production de montres dans de petites usines et de la production de pierres précieuses, on y fabrique des pipes en bruyère depuis 1850. Au fil du temps, Saint-Claude est devenue un des plus grands bastions de l'art de la fabrication de pipes. Millions de pipes ont été distribuées ici et partout dans le monde, et réjouissent encore de nombreux adeptes de pipes à tabac de haute qualité.

En 1966, la « Confrérie des Maîtres de Saint-Claude » a été fondée par les fabricants de pipes. Ce fut pour atteindre l’objectif d’unir fabricants de pipes français et promoteurs du développement de pipes de bruyère de Saint-Claude dans une confraternité. Chaque année, un français est nommé « fumeur de pipe de l'année ». Celui-ci est incorporé dans la « Confrérie ». Les têtes de ces nommés ainsi que celles des célébrités du monde politique, de la littérature, de l’art etc. … sont sculptées comme un modèle pour ensuite être reproduites comme tête de pipe. Ces pipes sont exposées au « Musée de la Pipe et du Diamant ». Plus tard le groupe de fabricants de pipes et de supporters a été étendu au niveau international. Aujourd'hui, il semble que la « Confrérie » compte entre 1300 et 1400 experts dans le monde.

Pour le 13 Avril Michel Waille, le « Grand-Maitre et Président » de la « Confrérie des Maitres Pipiers de Saint-Claude »avait demandé d’intégrer dans cette Confrérie huit experts dans la fabrication de pipes, le commerce de gros de pipes et des supporters de l’art de fabrication de pipes. Ce sont :

Jean-Pierre Bart, Maxime Brichet, Jean-Charles De la Chapelle (France, Belgique), Kurt Eggemann, Peter Heinrichs, Oliver Kopp (Allemagne), Vernon Vig (Etats Unis) et Poul Winslow (Danemark).

Peter Heinrichs est un expert international en pipes à tabac, propriétaire d’un Musée de Pipe, marchand de pipes et tabac à Cologne ; Kurt Eggemann est expert sur les amitiés nationales et internationales avec pipe et le tabac, et Président de « 1. Kölner Pfeifenclub » (« 1. Club de pipe de Cologne »). Etant Président du VDP « Verband Deutscher Pfeifenraucher e. V. » (association des fumeurs de pipes allemands) et membre de l'Association mondiale CIPC « Comité International des Pipes-Clubs » il organisera la Coupe du Monde de fumeur de pipe à Cologne en 2014. Tous deux sont également membres de l' »Académie Internationale de la Pipe » dont le siège est à Liverpool, en Angleterre.

Les vénérables « Maîtres Pipiers » ont chaleureusement recommandé l’intégration des huit nouveaux proposés dans la Confrérie et les ont invités à la cérémonie de réception à Saint Claude.

L'invitation du Président de la Confrérie a été rapidement acceptée. Une telle invitation risque de n’avoir lieu qu’une seule fois dans une vie. C’est pourquoi il fallait prendre rapidement la décision. Pour Peter Heinrichs et Kurt Eggemann la question ne se posait pas: ils ont accepté avec enthousiasme !

Tous les candidats pour l’intégration se sont retrouvés à 17 h précises. Peter avait déjà rencontré précédemment les représentants de l’entreprise Scandinavian Tobacco, Markus Wirtz et Guido Wolf chez Denis Blanc, BC Butz-Chopin et avait développé et validé des activités commerciales. Qui connait Peter Heinrichs sait ce que cela signifie : beaucoup de pipes …. sur le chemin de Cologne.

Il y avait beaucoup à admirer sur le chemin vers la salle de cérémonie. Tout d'abord, les têtes de pipes sculptées, décrites précédemment, et autre rareté dans l’art de la fabrication de pipes : la première fraiseuse au monde pour reproduire des têtes de pipes crée à Saint-Claude, munies d’un porte-nom dans une vitrine, et bien d’autres merveilles.

La longue traversée du musée nous mène enfin à la salle où se déroulera la cérémonie d’intronisation. Les huit candidats sont déjà là, « nerveux », assis à une grande table ovale. Derrière une porte, on sent la fébrilité de la préparation. Puis, le Président prononce devant l’Assemblée une allocution en français, nous informant du déroulement de la cérémonie selon les rites de la Confrérie. « Maitre de Cérémonies », Antoine Grenard, Chacom traduit en anglais. Ensuit, les pipes que nous avions apportées sont remises. Celles, avec leurs noms, font désormais partie de la collection de la « Confrérie » unique au monde de pipes.

La presse française et de nombreux photographes fourmillent autour de nous depuis l’entrée de la salle. Nous sommes interviewés, on nous demande nos noms, d’où nous venons et où nous allons. Nous savons exactement où nous voulons aller maintenant!

Enfin, il était temps. Par le « Maitre-Portier » Jacques Craen, Genod, nous sommes appelés dans la salle de cérémonie, l’un après l’autre. Nous sommes alignés côte à côte devant le Président et les Grand Maîtres. La salle spécialement équipée a été assombrie et remplie d’un peu de fumée. Il est de bonne coutume des Maîtres Pipiers de tenir leur pipe ouvragée et magnifique à fumer pendant la cérémonie, dont ils jouissent clairement. Maintenant c’est sérieux. Chacun est invité à s’avancer et les trois « Maître-Orateurs » Gael Coulon, Sebastien Baud et Denis Blanc racontent son histoire personnelle que l’on écoute avec attention. Puis les Maître-Pipiers expriment une première approbation pour l’acceptation des futurs confrères. Mais la procédure d’admission n’est pas encore achevée. Huit pipes sont distribuées. Chacun est invité à s’avancer encore pour prouver qu’il sait manier la pipe et le tabac. Un copeau allumé est remis au candidat et l'embrasement est surveillé dans le détail. Tous manient correctement, nulle pipe ne s’éteint trop tôt. Après quelques minutes et le consentement du Grand Maître la procédure d'admission est terminée. Chacun est appelé individuellement devant à nouveau et accompagné d'applaudissements, reçoit une écharpe dans les couleurs bleu-jaune de la Confrérie avec la médaille de la Confrérie en bois bruyère. De la même façon que l’on nomme un chevalier, l’accolade a lieu par un coup sur l’épaule gauche et droite avec une pipe en bois bruyère surdimensionnée de qualité particulière, accompagnés des félicitations du Président, de tous les Grand Maîtres : chacun reçoit un certificat représentatif et deux pipes, estampillées « Confrérie des Maîtres Pipiers ». Ceci marque le couronnement de la cérémonie.

A ce moment, Jean-Pierre, Maxime, Jean-Charles, Kurt, Peter, Oliver, Vernon et Poul sont de véritables « Confrères des Maîtres Pipiers de Saint-Claude ». Applaudissements !

Des félicitations spéciales arrivent de Wolfgang Diez, Denicotea, Alain Letulier, Président des CIPC, Pierre Muller, Président d’honneur des CIPC (par Email de la Suisse), suivi de félicitations supplémentaires, fotoshooting et orage de flash. L’inscription dans « le livre d’or » de la Confrérie est le premier devoir obligatoire des membres nouvellement élus. Un excellent diner est servi après 20 h, ce qui a enthousiasmé tout le monde. Les nouveaux membres sont maintenant en mesure de parler d'eux, de leurs rêves et désirs et particulièrement au sujet de leur grande passion : LA PIPE. Les applaudissements leurs confirment finalement le fait d’avoir trouvé une très bonne place dans la Communauté d’Amateur de pipes du monde.

© Kurt Eggemann, Übersetzung von Gerd-W. van Hall)



Zurück zur Übersicht